Douce de Franclieu - Candidate CCC*

Publié le par Douce de Franclieu

Adversaire triple CCC* depuis 2002 du calamiteux programme PS/Verts -(sorti des années 1960, voire1936), je me réjouis, malgré honte et douleur, comme tous les défenseurs de la liberté et de la responsabilité, de l’obligation faite à la France de réduire enfin sa mauvaise dépense publique, comme cela a été et est conduit , courageusement, chez nos voisins. Si les Français veulent voir revitalisé notre secteur marchand et productif, il ne va plus s’agir de se défiler par d’inefficientes réformes à petit bras ou de bien peu clairs plans de rigueur.


Je déteste louper les trains. Surtout quand il en reste peu, comme pour venir dans le Gers. Du DEBAT sur le choix de mon poulet rôti, aux avancées sur les Biotechnologies, en passant par les liaisons autoroutières de désenclavement ou la recherche sur les ressources gazières à long terme, évidemment , le tout dans les règles, tout m’oppose aux trouillards projets socialistes et verts gersois.

 

Je saurai entraîner les battants Gersois à ne plus avoir peur de saisir les occasions de développement qui se présentent ou que nous créerons. Pour les projets dont ont besoin nos enfants et nos parents. Sans fantasmer sur d'inaccessibles et inintéressantes LGV.

 

Car vos Elus sortants, avec leurs saupoudrages, salés à l’addition,  et leur incapacité à nous adapter à  la mondialisation se sont peu souciés de l’avenir du Gers -sinon vu de Paris.

 

Je fais le vœu 2012 de me battre pour mes rêves, comme dit joliment l’acteur Jean Dujardin, primé lundi dernier au Golden Globe pour un film célébrant à la fois les valeurs traditionnelles  et le progrès scientifique, des rêves éveillés de Gers et de France  dynamiques et libérés de terribles réglementations.

 

Je me sens capable de montrer la direction sans faillir tout au long des 5 années qui viennent, à ceux qui se battront pour sortir notre malheureux département et pays,  à son tour, d’une situation d’Economie administrée et sous perfusion.
 
Douce de Franclieu

* C…comme candidate, convictions, constance, courage… pour 2012. Hum…Modestie, ça s’écrit avec un C ?!?

Publié dans Gers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article