France Météo sevrera les agriculteurs en eau ! et Pan

Publié le par Douce de Franclieu

http://images.cdn.fotopedia.com/flickr-1457879873-hd.jpgLe Giec a dit réchauffement climatique? Et L'homme est responsable. Donc il va falloir se passer d'eau.

 

C'est ce qu'a affirmé devant moi le Responsable de France Meteo d'Auch aux malheureux élèves du lycée agricole de Valentées de Mirande, pour ensuite faire proposer par une charmante agricultrice bio pas moins que de sevrer les agriculteurs en eau par une taxation accrue et une légitimation des subventions.

 

Pensée pas unique?? Ils n'avaient guère envie de parler des études de MM Courtillot, Graham, Gérondeau et autres 'climato sceptiques' dont je fais partie. Ils n'ont pas évoqué non plus la nécessité de retenues collinaires Et de produire des semences résistantes au gel pour être semées avant l'hiver et résistantes à la sécheresse.

 

Bien seule pour répondre, je ne peux que les inviter aujourd'hui à se rendre à la réunion de lInstitut Turgot. Avec Drieu Godefridi, qui viendra spécialement de Bruxelles pour nous dire où en est le débat sur le GIEC (le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, l'institution emblématique mère de toutes les thèses sur le réchauffement climatique).

 

 Il y a deux ans, il publiait un petit ouvrage d'analyse philosophique et politique iconoclaste ( Le GIEC est mort, vive la Science !) qui a provoqué de très vives réactions dans le camp des "réchauffistes". Le mois dernier, il fut longuement auditionné par la Commission climat du Parlement belge qui avait souhaité entendre sa critique du GIEC au cours d'une séance à laquelle participaient également des scientifiques de renom venus expliquer les motifs de leur scepticisme vis à vis de la science du GIEC. Drieu tirera pour nous les leçons de cette expérience (qui témoigne au moins de ce que les élus belges sont plus ouverts que les hommes politiques français au débat contradictoire sur ces questions qui, chez nous, restent toujours aussi "tabou").

 

Les trois conclusions de Drieu Godefridi exprimées dans son essai sont : que le GIEC n'est en rien l'institution scientifique qu'il prétend être; que le lien "GIEC=Science" - qui sert si puissamment à stigmatiser et disqualifier tout point de vue dissident sur le réchauffement climatique - n'est qu'une mascarade; qu'enfin le GIEC n'est rien d'autre qu'un être faussement hybride de science et de politique, à dominante en réalité politique, entièrement imprégné d'esprit "scientiste". Et toc pour France meteo Auch repère verdâtre d'anti scientifiques.

Publié dans Gers

Commenter cet article

menfin 19/04/2012 18:44


S'il y avait des scientifiques dans les services météo ça se saurait. D'ailleurs un réchauffiste m'a fait remarquer que le climat et la météo ça n'avait vraiment aucun rapport. Autrement dit le
climat n'agit absolument pas sur la météo locale, alors que ça se réchauffe ou pas, quel rapport avec une éventuelle sécheresse gerçoise ? 


Au fait en quoi le Bio permet-il des économies d'eau, à moins que les bactéries pathogènes qu'il ne peut pas éliminer dégorgent du H2O :)) ? Avec un rendement 20% inférieur à l'agriculture
normale, il faut planter 20% de plus pour couvrir les mêmes besoins. Où se trouve l'économie ?