Gers PS-Verts ? Poudre aux yeux, écolo. Vive l'information

Publié le par Douce de Franclieu

Plus le temps de citer tous les exemples de catastrophique gestion de l'eau, des déchets, des transports, de l'agriculture que le public et internet nous révèlent. Ce que je sais, c'est que nos Politiques gersois tapent à longueur d'année sur l'Etat mais  lancent de la poudre aux yeux des Gersois qui commencent à en avoir assez.

 

Si j'ai été provoquante, exaspérée par la désinformation et la malhonnêteté intellectuelle largement répandues pour le plus grand malheur des Gersois, peu armés,  abandonnés et qui ont conduit à un socialisme triomphant ringard et à des écolos bobios, (trouvaille de mon suppléant), je constate avec plaisir que, lorsque l'info circule, les Gersois ont envie que leur département redevienne dynamique et attractif tout en restant rural.

 

Cela est possible et me convient.  Avec Pierre Seillan, nous faisons circuler l'information qui libèrera les énergies de chacun.

 

Publié dans Gers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Danielle Vadel Mir 19/06/2012 23:05


 




Bonsoir madame de Franclieu.
J'avais déjà laissé un message sur ce blog  et vous avez eu l'amabilité de me répondre...pour continuer d'échanger.
Je fais partie des vilains écologistes que vous n'appréciez pas beaucoup mais qu'importe. L'essentiel étant toujours cette écoute de part et d'autre dans le respect le plus absolu.
Aujourd'hui j'ai reçu une information au sujet des OGM.
Je vous en divulgue juste une partie pour ne pas mobiliser votre blog. Mais je souhaite avoir votre ressenti.

" L’amarante : la petite plante qui pourrit la vie des OGM de Monsanto..

L’amarante est une plante bien connue de nos ancêtres, puisque les Incas la considéraient comme une plante sacrée. Mais pour le lobby OGM, c’est plutôt une « sacrée » plante.





La scène du « drame » s’est tenue aux USA, à Macon, en Géorgie.

Un agriculteur remarqua en 2004 que certaines pousses d’amarantes résistaient au Roundup dont il arrosait généreusement ses plants de soja.

Les champs victimes de cette amarante comportaient une semence qui avait reçu un gène de résistance Roundup.

Depuis cette date, le phénomène s’est étendu à d’autres états : la Caroline du Sud, et du Nord, l’Arkansas, le Tenesse et le Missouri.

Le 25 juillet 2005, the Guardian publiait un article de Paul Brown qui révélait que des gènes modifiés avaient transité vers les plantes naturelles, créant ainsi une graine résistante aux
herbicides.

Ce que confirment les experts du CEH (centre for ecology and hydrology), et ce qui contredit les affirmations des pro-OGM qui ont toujours prétendu qu’une hybridation entre une plante
génétiquement modifiée, et une plante naturelle était impossible.

La seule solution qu’il restait aux agriculteurs était d’arracher les plants d’amarante à la main.
Sauf que cette plante s’enracine très profondément, rendant cette solution quasi impossible à réaliser.
Du coup, les agriculteurs ont renoncé à cet arrachage.

5000 hectares ont été à ce jour purement et simplement abandonnés, et 50.000 autres hectares sont menacés.
Les agriculteurs retournent aujourd’hui à l’agriculture traditionnelle.

Les plantes vont-elles réussir là où tous les militants anti OGM du monde ont jusqu’à présent échoué ?".

Je vous remercie de votre attention.
Et j'espère que, comme moi , vous serez dans le désir d'une objectivité sans faille . C'est-à-dire que les couleurs politiques ne doivent avoir aucune incidence sur notre réflexion profonde quant
à tout ce qui touche l'avenir de nos enfants .
Et comme le dit un proverbe amérindien : "La terre ne nous appartient pas, nous l'empruntons à nos enfants" .  Ce qui signifie que nous n'avons pas droit à l'erreur quant à nos choix....
surtout quand il s'agit de toucher au coeur de l' ADN. (nous savons que le processus de modification à ce niveau là est irréversible).
Bien à vous
Danielle Vadel Mir à Auch




 


 








M G L 07/06/2012 12:02


Merci pour la réunon d'hier soir à Auch. Très intéressante, bien documentée et bien menée!J'ai appris beaucoup de choses... et puis, j' y ai rencontré beaucoup d'amis! Malgré la fatigue,
vous avez développé Pierre et vous, une belle énergie. Vous avez sûrement convaincu. Reste à faire du bouche à oreille....Bon courage et à bientôt, M G L