Liberté d'expression : les commentaires sont désormais faciles

Publié le par Douce de Franclieu

Lors des dernières élections de 2007, j'avais ouvert un blog qui avait été aussi sec pollué par une hyène bien lâche ne marchant qu'au pseudo, que je ne voulais pas censurer, respectueuse de tous, et qui  récitait à longueur de pages ennuyeuses (façon Délégué Sud surchargé de travail) son Petit livre rouge sur ma trop riche famille et son beau château familial. Passionnant. Quand le blog n'a plus été utile, je l'ai fermé. J'ai néanmoins enregistré tous les posts, afin de prouver si besoin que j'ai de la suite dans les idées !

 

Le modérateur de ce nouveau blog 2012, mis au courant et prudent, avait souhaité filtrer les commentaires avant publication. Mais, en dehors de ceux qui seraient contraires à l'Ordre public, les commentaires seront désormais libres et passeront aussi sec, car beaucoup se plaignaient de la lenteur de leur parution.

 

Et quand je serai élue, c'est la CHèRE Halde, la loi Gayssot, la loi Taubira, la dernière loi anti-génocides à sens unique , (désolée chers amis Arméniens, cher Patrick Devedjian, Gersois et Arménien, c'est pas à nous de faire la Morale à votre Histoire, on a déjà des pbs avec la nôtre, de Morale et d'Histoire !) et toutes les lois contraires à la liberté d'expression que je , nous, ferons supprimer. Et je réintègrerai le malheureux Christian Vanneste sottement exclu de l'UMP. 

 

Alors? A vos commentaires, heureux ou pas,  mais signalez, comme chez Guignol, avec vos bâtons et en tapant du pied si vous voyez revenir le sinistre crétin et sa 'litanique' tragédie ouvrière d'exploités par mes ancêtres dans nos pauvres coteaux.

 

Commenter cet article

Durand J. 22/04/2012 18:13


Espoir et renouveau pour le Gers !


D.de Franclieu apporte un franc-parler et de la fraîcheur pour enfin remuer ce département anesthésié par un député PS conservateur et hostile à l'innovation agricole pourtant indispensable (en
particulier l'amélioration génétique des plantes)

Douce de Franclieu 08/06/2012 14:01


merci !


Paul Jouffrey 16/04/2012 18:15


La coopérative semencière du  du Puy de Dôme LIMAGRAIN, au  capital possédé par de nombreux agriculteurs de Limagne, n'est pas une multinationale capitaliste !


Lassée des exactions des "faucheurs volontaires", elle renonce à ses recherches en France. Elle les poursuit dans divers pays, notamment aux USA, où elle a envoyé ses ingénieurs de
recherche.Bravo aux "faucheurs volontaires" qui, c'est certain, appellerons à voter Hollande.


Les"faucheurs volontaires" ont commis des forfaits incroyables à la station Monsanto detrèbes dans l'Aude, exactions dénoncées par tout le personnel par un lettre cosignée par tous les employés.
A montpellier, ils ont détruits des lignées de Tounesol de l'Inra anéantissant des années de recherche couteuses et fastidieuses.En prime ilsont vandalisé le matériel de recherche (ordinateur,
microscopes électroniquesetc). Détail piquant : ces lignées n'étaient pas O0GM!


 ceci en toute impunité


Ceci


Les anti OGM font prendre à l'agriculture française un retard bientôt irrécupérable...