MUNICIPALE PARIS 2014: INTERVIEW DE DOUCE FRANCLIEU « je suis une libérale responsable »

Publié le par Douce de Franclieu

Sous l’étiquette UMP, mais libérale avant tout, Douce de Franclieu s’oppose sur les idées à Nathalie Kosciusko-Morizet.


La bataille des municipales dans la capitale s’annonce féminine. En êtes-vous satisfaite pour la vie politique ?

 

Si toutes les femmes étaient libérales… [rires]. J’ai l’impression que les femmes sont aussi étatistes que les hommes. Celles qui se présentent : Anne Hidalgo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Marielle de Sarnez ou encore Cécile Duflot pour les Verts sont étatistes et je suis la seule libérale.

 

Pourquoi vous présentez-vous ?

 

Je suis alternativement à Paris et dans le Gers depuis 5 ans et je n’avais pas l’intention de me présenter dans la capitale. Mais j’ai pris cette décision à l’annonce de la candidature de Nathalie Kosciusko-Morizet car elle représente selon moi un symbole d’interventionnisme. Bertrand Delanoë et les Verts ont lentement anesthésié la ville sur le plan économique. Je crains qu’avec Nathalie Kosciusko-Morizet les choses ne s’arrangent pas et je ne lui fais pas plus confiance.

 

la suite sur le blog : le Cercle des Libéraux

Publié dans Paris

Commenter cet article