Pour soigner le BOBIO du Gers : la médecine DOUCE ou la PIERRE ponce ?

Publié le par Douce de Franclieu

Le BOBIO du Gers est un avatar, une forme virulente du Bobio-copie.pngBOBO de Paris.


De couleur grise au repos, il peut devenir rose ou vert selon l’éclairage, la
température, la pression, le moment ou le vent.
 

De taille modeste, il infecte spontanément les médias et parasite les micros.
 

Adaptable à presque tous les milieux, le BOBIO du Gers se fixe et prospère sur un
bouillon de culture saturé d’argent.

Rien n’étant jamais assez BIO pour lui, il a mis le Gers «sous vert » prônant la chlorophylle et distribuant le chloroforme.

Pour le BOBIO du Gers, ni division, ni mutation : cumul. 

 

Ayant atteint une forme maligne, le BOBIO du Gers se trouve à l’étroit sur le terroir aujourd’hui appauvri qui l’a hébergé.


Il prépare l’après : nous aussi !

 

Le moment est donc venu de lui appliquer
la médecine DOUCE ou de le passer à la PIERRE ponce !

Publié dans Gers

Commenter cet article

Danielle Vadel 04/06/2012 12:03


Bonjour


Au sujet des OGM, il faut suivre l'actualité de près.


Monsanto est de plus en plus confronté à des procès et condamné pour les dégâts occasionnés par les OGM.
Les pays qui ont l'expérience de cette culture recule de plus en plus .
Mais les dégâts sont malheureusement irréversibles .
Normal quand on connait le principe de cette culture !


 

Douce de Franclieu 08/06/2012 13:42


on en parle si vous voulez, après les élections ? je tâcherai de vous démontrer le contraire. Allez sur le site de l'AFBV et de la Fondation pour l'écologie . ça fait réfléchir merci pour votre
intervention !