Retour vers la Capitale pour combattre les écolos-bobos et le PS

Publié le par Douce de Franclieu

Chers Gascons

 

Certains s'étonnent ou se réjouissent que je m'envole vers les Municipales à Paris. Mais tout, en France jacobine, se décide encore à Paris, et quand on ne peut plus se battre pour le Gers, du Gers, on monte à la Capitale se battre pour la France. J'ai décidé de participer aux Primaires organisées pour la 1ère fois par l'UMP, de façon soudaine et sans équipe, motivée par une aversion aux projets défendus, dans le Gers notamment, par une ancienne Ministre, Mme N.Kosciusko-Morizet. Mais, faute de temps et ayant délaissé Paris pour mes combats gersois, depuis 5 ans, je n'ai pas récolté les parrainages nécessaires.

 Après 4 manifestations d'une ampleur et d'une tenue jamais vues, indignée par la décision de Mme NKM de s'abstenir, à nouveau, donc de faire passer le projet Taubira pour l'adoption gay, la GPA, la PMA, je prends acte du désistement de la seule 'pointure', face à NKM, Rachida Dati et j'annonce que nous montons une Liste aux Municipales Paris dans le 16ème arrondissement d'où Bernard Debré, mon Député et Claude Goasguen le Maire, ont funestement décidé  de faire partir le comité de soutien des Elus à Mme NKM.

 

Cette liste, "Paris la Vie, Paris libre en 2014", s'inscrit dans la ligne de La Manif Pour Tous, dans l'esprit de Réforme et Modernité, le club d'Hervé Mariton, dont je suis membre et dans la suite de mes engagementsde libérale responsable pour défendre l'Homme, la Famille et l'Entreprise contre les méfaits- et aujourd'hui la faillite- de l'Etat , en commençant par Paris.

 

Je n'abandonne le Gers que le temps d'une bataille locale, car nous ne pouvons laisser cet Etat ruineux, qui nous a ruinés, aux mains de Bobos indécis après les 2 mandats rose-verts pitoyables de M. Delanoé.

La reconquête de la France commence par Paris.

Détails à venir très prochainement !

 

Les conseillers de cette liste ne seront pas rétribués et ne seront en charge d’aucun autre mandat, cela changera radicalement des vieilles habitudes, et toute la France, si nous étions imités, en serait récompensée, petit à petit. Nous proposerons une vraie réflexion et des propositions radicales pour désendetter la Ville et baisser les impôts, donc les dépenses !

 

 

PS. Le QG de nos rencontres de travail sera mobile dans un 1er temps, dans des salles de café, n’ayant pas encore de permanence. Je veux faire venir 3 experts en urbanisme et logement très prochainement. Dans la ligne de ce que produisait Christian Julienne, avec son association Héritage et Progrès.

 

 

 

 

Commenter cet article